Philosophie

La philosophie au cœur du projet LIFE in Quarries vient de la volonté d’un secteur industriel privé, le secteur extractif de roches non-combustibles, de cohabiter le plus harmonieusement possible avec les espèces animales et végétales qui partagent les sites dont dépend leur activité économique.

L’originalité du projet LIFE in Quarries repose sur 2 sources d’innovation.

La première est que le projet repose sur la mise en œuvre de mesures de gestion de la biodiversité pendant que la carrière est en activité, et non pas uniquement dans le cadre de la réhabilitation du site, une fois l’exploitation terminée.

La seconde vient des nombreux partenariats que le secteur a réussi à tisser avec d’autres secteurs, européens, universitaires, publics, ONG, etc… avec lesquels il  travaille main dans la main au développement et à la protection de la biodiversité dans les carrières en activité.

 L’objectif général du projet LIFE in Quarries est de développer et de pérenniser ce potentiel d’accueil de la biodiversité dans différents sites d’extraction en activité de façon à permettre à ces espèces pionnières, souvent rares ou menacées, de retrouver des habitats au coeur même de plusieurs carrières et sablières en Wallonie.

Phasage

2015-2018

La phase pilote du projet avait pour objectif de tester, de développer et d’affiner la mise en œuvre du concept de gestion dynamique de la biodiversité sur 14 carrières en exploitation en Région wallonne.

Pour cette première phase, 12 sociétés (allant de l’entreprise familiale au groupe international) ont été impliquées, les sites sélectionnés présentant une certaine diversité dans la nature des gisements exploités, selon une répartition géographique qui se voulait la plus équilibrée possible au niveau wallon.

2018-2021

La deuxième phase du projet devait permettre de valider la mise en oeuvre des bonnes pratiques développées au cours de la première phase sur un minimum de 12 sites carriers supplémentaires en Wallonie.

NB : Initialement, le projet devait prendre fin en 2020, mais une prolongation d’une année supplémentaire lui a été attribuée au cours de l’année 2020.

La deuxième phase du projet avait également pour objectif la dissémination de l’expérience acquise et les bonnes pratiques développées au niveau européen, sur un minimum de 6 carrières, dans 3 pays différents (2 sites par pays).

Financement

Le budget total du projet s’élève à 5 millions d’euros. Il est financé par la Commission européenne à hauteur de 56%, par la Région wallonne à hauteur de 21%, par le secteur carrier à hauteur de 19 % et par les partenaires à hauteur de 4 %. Le cofinancement est un élément essentiel pour la mise en place des différentes actions échelonnées sur 6 ans et dans plusieurs sites carriers en Wallonie.

La Commission européenne

Le programme LIFE de la Commission européenne a pour but de soutenir des projets de restauration de la nature, de développement de la biodiversité et d’amélioration de la gestion de l’environnement.

La Région wallonne

La Direction Générale Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement (DGARNE) est une des directions du Service Public de Wallonie dont le rôle est de contribuer à l’amélioration de l’environnement en Région wallonne et de participer ainsi au Développement durable.

Le secteur carrier

Les sociétés carrières impliquées contribuent au financement du projet en participant activement à l’implémentation d’actions concrètes de conservation sur leur site carrier.

DERNIÈRES ACTUALITÉS

Et des insectes aussi !

Des abeilles solitaires qui vivent dans les talus sableux au criquet à ailes bleues qui trouve refuge sur les pelouses p [...]

Les reptiles pas inutiles du projet LIFE in Quarries

Lézards, serpents, et, même, lézards sans pattes (oui oui ça existe) : découvrez les reptiles qui se cachent dans nos ca [...]

TOUTES LES NEWS

AGENDA